ATTENTATS ET ART THERAPIE

ART THERAPIE ET VICTIMES D’ATTENTATS

 

 

Le dispositif particulier mis en place pour les victimes d’attentats permet à l’activité de se dérouler dans un cadre bienveillant, sécurisant, sans que n’interviennent de jugement de valeur, d’incitation et d’interprétation intrusive. L’art thérapie contribue à apaiser et transformer les souffrances physiques et psychiques pour aller vers du soulagement et envisager l’avenir plus tranquillement.

« La confrontation à des événements traumatiques est une violence indicible qui peut conduire à des blessures psychiques plus ou moins visibles. Pour les rescapés de tels drames il est alors souvent bien difficile de s’en libérer sans aucun soutien. Mettre des mots sur l‘innommable, parvenir à ne plus être submergé par les reviviscences et par ses émotions, nécessitent du temps et pour certains toute une vie n’y suffira pas. L’Art-thérapie est un support de médiation qui permet d’apprivoiser ce qui ne peut pas s’exprimer par des mots et qui permet aux blessés psychiques d’apprivoiser peu à peu leurs ressentis et de ne plus y être soumis. Dans un contexte de prise en charge post-attentat, c’est un relais des plus précieux pour permettre aux impliqués de redevenir acteurs de leur vie en faisant de ce qu’ils ont vécu un temps de créativité qui les aidera à dépasser cette épreuve » Hélène Romano – Dr en Psychopathologie-HDR

Derrière les jeux de scène, les collages, les modelages et les peintures, il est en fait question de lien, de peur, de colère, d'identité ou de syndrome du survivant. L'art-thérapie ne se résume pas à un processus créatif destiné à faciliter l'expression d'une douleur enfouie. C'est une réelle médiation thérapeutique

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site