Cadre et Consigne en Art thérapie

 

Le cadre

 

 

 

Pour que le processus de création artistique soit thérapeutique la mise en place d’un cadre spécifique est nécessaire et l’art-thérapeute en est le garant .

 

-Un cadre matériel

-Un cadre psychique

 

La définition précise du cadre est un concept primordial. Le lieu, le coût, l’horaire, l’intervenant, sont des repères pour la mise en place d’un rituel rassurant qui permet au processus de transformation de démarrer. Par exemple pour ce qui est du cadre horaire le patient saura qu'il dispose d'un temps limité pour cheminer dans son espace intérieur et revenir, et que lorsqu'il aura fini sa séance il retournera à ses activités habituelles.

 

Le cadre matériel

 

L'atelier est un lieu accueillant. C 'est un espace de liberté apportant sentiment de confiance et de sécurité.

Dans cette espace on y trouve le matériel permettant l’éveil de la créativité et de l’expression.

Pour l'activité terre :

-Du tissus pour bander les yeux pour ceux qui le souhaite afin de pouvoir travailler les yeux fermés.

-Des pains de terre, des ustensiles divers (bâtons de différentes tailles, objets pointus et autres), poudre de terre, pots avec de l'eau.

 

Le cadre psychique


Pourquoi un cadre psychique


L'adulte doté d'un contenant psychique peut "faire avec" ses fantasmes, ses pulsions, ses émotions, ses opposés intérieurs sans passer à l'acte, sans non plus se sentir devenir fou, et sans somatiser.

 

Inversement, si l'enveloppe psychique n'arrive pas à assurer sa fonction contenante, l'angoisse terrifiante qui en découle conduit à trouver d'urgence des solutions de réparation. Ces solutions sont le plus souvent des addictions à une drogue, à des médicaments, à un travail forcené et sont destinées à colmater la brèche du contenant psychique par où risque de s'écouler l'équilibre de la personne (comme un sac qui se viderait).  (Claude Sternis en parle très bien)
Le passage à l'acte (agression envers soi-même, envers l'autre, actes pervers, etc.) est destiné à faire de l'autre ou de soi-même un objet, cet objet ayant pour but de servir de bouchon au trou psychique. 

Tout ceci nous permet de comprendre l'enjeu capital qu'est l'instauration ou la restauration du contenant psychique pour qu'il puisse contenir et donner une forme aux émotions perturbantes qui nous traversent et qui viennent de l'intérieur et de l'extérieur.
L'art thérapeute propose un espace psychique d'accueil, similaire à celui d'une imago "maternelle" bonne.
Ce cadre psychique est à la fois un lieu d’échange entre patient et l'art thérapeute, et une béquille pour le patient pendant l’accompagnement thérapeutique. L' art thérapeute perçoit et ressent les émotions de l'autre par empathie (identification projective) et congruence. Le cadre psychique est possible grâce au cadre proposé, mais aussi grâce à la propre expérience de l'art thérapeute accumulée au fils du temps. Il est en effet important que l'art thérapeute ait une pratique artistique qui lui permet de reformuler les émotions du patient.
Lorsque le patient se sent accueilli, accepté, écouté, quand ses mécanismes de défenses sont respectés, que ses mécanismes de résistances sont contournés et que ses émotions sont reformulées grâce au cadre et à l 'art thérapeute, il renforce son contenant psychique et laisse émerger son chaos intérieur.

Ce contenant psychique est nécessaire à ce voyage intérieur. Plonger en de soi en sécurité pour qu'émerge cette source créatrice.

L art thérapeute pourra alors proposer d’interroger les liens qui unissent les éprouvés corporels à l’acte créateur. Il pourra y avoir cette « descente » nécessaire dans le corps à travers, les perceptions liées aux os, organes, chair, respiration et dans notre relation cénesthésique au mouvement, au rythme, à la temporalité, au tonus…

Apprendre à habiter plus profondément sa propre matière corporelle pour travailler avec la matière (terre, fusain, peinture…) avec l’intention constante de découvrir les résonances et les ponts entre les mondes sensibles, corporels et plastiques.

 

Selon Ilya Prigogine, physicien et chimiste, la théorie du chaos tend à dire que du désordre peuvent jaillir spontanément des structures radicalement nouvelles... Dans son ouvrage, les lois du chaos, il nous invite à voir un lien entre l'idée que:

- l'observation physique dépend de l'observateur,

- que nous créons notre propre réalité à chaque instant,

- et que loin de l'équilibre le chaos engendre spontanément de l'ordre.

Et il conclut d'ailleurs en nous demandant si on ne pourrait pas appliquer ce lien à nos états intérieurs.

Jung dit que l'esprit est fondamentalement primitif et que c'est dans ces noyaux fondamentaux de l'imagination humaine que se trouve tout le potentiel de renouvellement de l'être.

Maurice Blanchot lui nous parle du " numineux" mot qu'il emploie pour définir la puissance émotionnelle de ce qu'il qualifie d'effroyablement ancien, et geste original remontant à la nuit des temps...

Stephen Wolinsky dans son livre " le Tao du Chaos" dit:

"- Comment laisser faire le chaos en nous, pour qu'émerge spontanément de notre vie intérieure non pas du malheur, mais une harmonie nouvelle?"

 

Définition cosmogonique du chaos :

 

Espace immense indifférencié préexistant à toutes choses et notamment à la lumière

 

 

Rituel d’accueil Consigne et matériaux

 

Un rituel d'accueil et de fin sont aussi à mettre en place. Il peut être variable selon l art thérapeute, prise d'une boisson, petit rituel de danse ou de chant, prise de parole, et exercices de relaxation.

L art thérapeute propose une relaxation active pour ouvrir l' exploration des passages perceptifs subtils existant entre corps et psychisme avant la pratique de la peinture et du modelage.

L art thérapeute invite le patient à expérimenter les processus de création par une suite de consignes permettant la découverte sensible des liens insoupçonnés et très riches existant entre notre corps et notre imaginaire, et en quoi le corps peut être un puissant résonateur au service de nos potentialités créatrices.

Le tissage des liens entre corps et intériorité, matérialité et mentalité, sensorialité et acte plastique permet d’éprouver comment les processus de création peuvent être source de changement.

 

Pendant les séances l’art-thérapeute est attentif à la réaction du patient et chaque proposition à ses propres intérêts et limite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site